Facebook

 

Les cycles

Le modèle : le cycle de la Lune et du Soleil

Symboliquement, notre Soleil rayonne, diffuse sa chaleur et sa lumière, à travers notre Lune, nos émotions (ne pas confondre avec les sentiments, symbolisés par Vénus). Ce filtre émotionnel évolue selon ce que notre Lune capte de l’essence de notre être.

Alors que le Soleil met environ un an pour parcourir le zodiaque, la Lune le fait en moins d’un mois (±29 jours). Durant ce mois, à partir de la Nouvelle Lune et jusqu’à la suivante, le Soleil parcourt environ 30 degrés du zodiaque, l’équivalent d’un signe.

Dans l’étude du cycle de la lunaison, nous considérons les quatre phases où le Soleil et la Lune sont en aspect de conjonction, carré et opposition, à partir de la Terre.


Sur Terre, nous pouvons suivre à l’œil nu les quatre phases de la lunaison :

  • Nouvelle Lune : Le Soleil et la Lune se lève et se couchent en même temps. La Lune est invisible.
  • Premier Quartier : La Lune se lève à midi et se couche à minuit.
  • Pleine Lune : La Lune se lève quand le Soleil se couche. La Lune se couche quand le Soleil se lève.
  • Dernier Quartier : La Lune se lève à minuit et se couche à midi.

La Lune déclenche un événement majeur uniquement si au moins une planète lente transit est active dans le thème natal.

Afin d’illustrer, je prends l’exemple d'une lunaison Balance.

Nouvelle Lune – Conjonction

La Lune et le Soleil sont conjoints en Balance. Ce sont les notions d’équilibre et de déséquilibre, de justice et d’injustice, d’union et de désunion, de paix et de conflit qui sont travaillées tout le mois, en lien avec la maison de notre thème natal dans laquelle a lieu cette Nouvelle Lune.

Selon les éventuels aspects formés par la Nouvelle Lune aux planètes de notre thème, nous pouvons vivre des événements plus ou moins importants qui vont manifester les caractéristiques de la Balance.

Si une planète lente est active dans son thème, l’individu peut vivre un problème important qui l’oblige à s’ajuster. Si aucune planète lente n’est active, ça peut être seulement un constat, par exemple : « Je suis fatigué, je devrais me reposer davantage ».

Premier Quartier – Carré croissant

Le Premier Quartier symbolise une action à entreprendre ou un défi à relever en lien avec ce qui est en jeu pour l’individu dans le cadre de la lunaison.

Pleine Lune – Opposition

La Pleine Lune symbolise une mise au point. Ce qui a été fait durant la phase croissante du cycle (depuis la Nouvelle Lune) nous permet de mieux évaluer ce qui est en jeu et d’affiner notre action.

Dernier Quartier – Carré décroissant

Le Dernier Quartier est l’occasion d’une dernière mise au point qui nous permet de nous engager plus fermement par rapport à ce qui est en jeu pour soi dans la lunaison.

La position de Vénus, maître du signe de la Balance, est particulièrement à prendre en compte dans l’étude de cette lunaison. Vénus en signe donne une couleur plus précise à la lunaison Balance.

Les cycles des planètes

Toutes les planètes ont un cycle avec une autre planète, qui est plus ou moins long selon le temps de révolution de chacune d'elles.

Ces cycles concernent toute l'humanité. Ils affectent plus particulièrement un individu si les deux planètes sont déjà liées par un aspect à la naissance, ou si l'aspect en transit touche un point particulier du thème natal.

Par exemple, en 2021, nous vivons le carré décroissant du cycle Saturne-Uranus.

  • 1988 - Conjonction en Sagittaire - Début du cycle
  • 1999 / 2000 - Carré décroissant - Saturne Taureau - Uranus Verseau
  • 2009 / 2010 - Opposition - Saturne Vierge - Uranus Poissons
  • 2021 - Carré décroissant - Saturne Verseau - Uranus Taureau
     
  • 2032 - Conjonction en Gémeaux - Début du nouveau cycle

Un cycle Saturne-Uranus dure en moyenne 45 ans (plus ou moins un an). Il symbolise l'évolution de notre maturité par rapport à notre conscience, ce qui nous permet de nous impliquer plus concrètement dans notre vie, avec davantage de fermeté. La liberté d'être s'accompagne toujours de conscience de soi et des autres, et du sens des responsabilités par rapport à soi-même et par rapport à la collectivité à laquelle nous appartenons.

Les cycles génériques

En prenant le thème natal comme point d’origine, les aspects que forment Saturne, Uranus, Neptune et Pluton en transit par rapport à leur position natale marquent des étapes importantes dans la vie d’un individu. Ce sont les cycles génériques.

Mis à part le cycle de Pluton dont l’orbite est très excentrée par rapport au Soleil, les phases des cycles des autres planètes lentes se produisent approximativement aux mêmes âges pour tout le monde. La durée d’un cycle est en fonction du temps que met la planète pour faire le tour du zodiaque (sa révolution).

Ainsi, étant donné l’espérance de vie moyenne d’un individu dans nos sociétés occidentales, chaque individu vit plus de deux cycles de Saturne (tous les 29 ans), un cycle d’Uranus (84 ans), la moitié d’un cycle de Neptune (164 ans) et, selon les générations, d’un quart à la moitié d’un cycle de Pluton (249 ans).

cycleGenerique.png

Le cycle de Saturne

Le cycle de Saturne indique l’évolution de notre maturité, de notre sens des responsabilités, de l’exercice de notre autorité et de la maîtrise que nous avons (ou pas) sur notre vie.

Chaque cycle dure environ 29 ans. Nous vivons environ trois cycles de Saturne au cours de notre vie.

Premier cycle

Il s'agit du processus d'émancipation de l'individu par rapport à son contexte familial :

  • Naissance, c’est le point d’origine de Saturne transit.
     
  • Vers 7 ans, Saturne est au carré croissant de lui-même. C’est ce qu’on appelle « l’âge de raison ». Nous avons déjà commencé à aller à l’école et à apprendre à vivre hors du cercle familial, dans une autre structure.
     
  • Vers 14 ans, Saturne est opposé à lui-même. C’est l’adolescence qui commence. Nous commençons à (vouloir) nous séparer de l’autorité parentale pour décider par nous-mêmes de notre vie. Cet apprentissage d’autonomie et de maîtrise débute réellement à ce moment-là… et il se poursuit toute notre vie.
     
  • Vers 21 ans, Saturne est au carré décroissant de lui-même. C’est « la majorité »… en fait, c’était l’âge légal de la majorité il n’y a pas si longtemps que ça. L’adolescent est devenu un adulte responsable (en théorie). En tous cas, il est capable de prendre soin de lui-même et de décider pour lui-même.

Deuxième cycle

Il s’agit du processus d'émancipation de l'individu par rapport à son contexte culturel et social. C'est la période où l'individu est le plus productif professionnellement.

Inspiré du magnifique travail de Christian Duchaussoy dans les Cahiers d’Univers-site nos17 à 38

  • Vers 29 ans, Saturne revient à la même position qu’au moment de la naissance, c’est le premier retour et c’est l’occasion d’un bilan (sans complaisance) sur notre capacité à administrer notre vie sans dépendre des autres en général, de notre famille en particulier, que ce soit au niveau financier ou de nos décisions ou de la manière de mener notre vie.
     
  • Vers 36 ans, Saturne est au carré croissant de lui-même. Si l’individu a choisi de suivre un chemin qui respecte la tradition familiale ou sociale, il peut réaliser que ça ne lui convient pas. Saturne le pousse à choisir ou à maintenir sa propre voie.
     
  • Vers 43 ans, Saturne est opposé à lui-même. Durant cette phase, l’individu apprend à ne plus être en compétition avec les autres mais plutôt à collaborer avec eux, tout en donnant un sens à sa vie.
     
  • Vers 50 ans, Saturne est au carré décroissant de lui-même. L’individu apprend à prendre le temps, à ne plus céder aux pressions professionnelles ou sociales.

Troisième cycle

Saturne travaille le processus d'émancipation de l'individu par rapport à lui-même en tant que personne sociale. C'est la période de la retraite professionnelle.

  • Vers 57 ans, Saturne revient à la même position qu’au moment de la naissance, c’est le deuxième retour de Saturne. Si l’individu s’est identifié à sa profession, la perspective de la retraite est difficile à intégrer car « il ne sera plus personne ». S’il décide de prendre sa retraite parce qu’il ne tolère plus ses conditions de travail, sans avoir d’autre projet de vie, il le vit aussi difficilement. Cette phase permet d’envisager la manière de vivre sans l’obligation de travailler, seulement en fonction de soi.
     
  • Vers 64 ans, Saturne est au carré croissant de lui-même. Selon ce qui a été intégré dans la phase précédente, l’individu peut vivre une crise existentielle aigüe. Saturne nous pousse à prendre soin de soi, à continuer à avancer dans notre vie, peut-être plus lentement mais en tous cas toujours davantage en fonction de soi.
     
  • Vers 71 ans, Saturne est opposé à lui-même. Cette phase est une période de réel lâcher-prise avec notre « fonction sociale ». Si l’individu « s’oblige » à travailler ou a des activités trop exigeantes physiquement, il peut vivre des événements qui l’obligent à s’arrêter. Sinon, il accepte volontairement de lâcher-prise et trouve des activités mieux adaptées.
     
  • Vers 78 ans, Saturne est au carré décroissant de lui-même. L’individu trouve son rythme et le respecte.

Le cycle d'Uranus symbolise la prise de conscience de soi, prendre conscience de notre identité. Nos choix de vie sont pris en fonction de qui nous croyons être et chaque phase du cycle d'Uranus remet en question nos choix. Ce cycle dure 84 ans.

  • Entre 19 et 21 ans, Uranus fait un carré croissant à lui-même. C'est en général une période exaltante qui nous fait entrevoir plusieurs possibilités... et il se peut que tout ceci nous effraie, que nous ne nous sentions pas capables d'assumer ce qui est en jeu. Si c'est le cas, nous décidons alors de « rester dans le rang » et de poursuivre une voie relativement traditionnelle. Si nous décidons de suivre notre voie originale, tout dépend alors de notre capacité à assumer et à vivre sur ce chemin non balisé car il n'appartient qu'à soi.
     
  • Entre 40 et 44 ans, Uranus est opposé à lui-même. Ce transit est connu sous le nom du « démon de midi ». C'est une crise d'identité plus ou moins importante selon les choix que nous avons fait lors du carré croissant, au début de la vingtaine. Si nous avons vécu « trop loin de soi » alors le réveil se fait brutalement et prend assez souvent la forme d'un coup de foudre pour une personne ou un projet, et qui bouleverse notre vie.
     
  • Entre 62 et 65 ans, Uranus fait un carré décroissant à lui-même. Là encore, tout dépend de ce qui s'est passé au moment de l'opposition. C'est aussi la période de la retraite professionnelle et si nous nous identifions à notre profession, nous pouvons en conclure que nous ne sommes plus personne. L'objectif de ce transit est de nous faire prendre conscience que notre profession, notre position sociale n'est pas notre identité, nous sommes plus complet que ça.
     
  • Vers 84 ans, Uranus revient à la même position qu'au moment de notre naissance. Selon l’évolution de sa conscience de lui-même, l’individu peut vivre une profonde solitude ou un sentiment de plénitude.

Le cycle de Neptune symbolise l'assimilation de notre qualité humaine, ce qui signifie amener sur le plan de la terre, dans notre vie concrète, tous nos rêves, nos idéaux, notre spiritualité.

Ce cycle dure 164 ans, nous n'en vivons en moyenne qu'un peu plus de la moitié.

  • Vers 41 ans, Neptune fait un carré croissant à lui-même.
    C'est souvent une période de grande tristesse car nous vivons plusieurs désillusions et nous pouvons remettre en question notre lien avec le divin ou au contraire nous impliquer complètement dans un groupe spirituel, qu'il soit religieux ou autre.
     
  • Vers 82 ans, Neptune est opposé à lui-même.
    Si nous avons pu concrétiser certains de nos rêves, nous nous sentons davantage en communion avec le monde qui nous entoure. Si ce n’est pas le cas, nous pouvons nous sentir abandonnés et peut-être amers.

Le cycle de Pluton symbolise l'intégration de notre pouvoir, du pouvoir que nous avons sur notre vie et ce que nous apprenons lors d'un transit de Pluton (en général), c'est que notre pouvoir est plus grand que nous ne le croyons.

L'ellipse que forme l'orbite de Pluton autour du Soleil fait qu'il n'est pas toujours à la même distance du Soleil. Quand Pluton est à son périhélie (plus près du Soleil), il transite plus vite le signe du Scorpion et quand il est à son aphélie (plus loin du Soleil), il transite très lentement le signe du Taureau.

Pour cette raison, considérant l’espérance de vie actuelle, nous ne vivons que le carré croissant de Pluton à lui-même. Seules les générations de Pluton en Cancer, en Lion et en Vierge peuvent vivre l’opposition.

Le carré croissant de Pluton à lui-même dure environ deux ans.

Les transformations qui sont en jeu sont très importantes et il est préférable de prendre le temps de les vivre et de les assimiler. L'objectif est de dépasser une angoisse très profonde, inconsciente.

Jusqu'à ce carré, nous prenons bien soin d'éviter (consciemment ou pas) "l'objet" de cette angoisse... mais quand arrive Pluton, nous n'avons plus d'autre choix que de l'affronter. Concrètement, nous vivons toutes sortes d'événements très angoissants qui nous ramènent tous au même point : cette peur terrifiante !

Nous sommes donc obligés de réagir, de faire face... et nous finissons par découvrir que non seulement, ce n'était pas si terrible que ça mais qu'en plus nous avons gagné en liberté d'action, nous avons plus de pouvoir sur notre vie !

Bien sûr, nous avons toujours la liberté de choisir de ne pas répondre à cet "appel de Pluton" mais cela demande tant d'énergie pour résister que nous sortons alors de ce transit complètement vidé.


Date de création : 12/03/2021 12:10
Page lue 940 fois

Glossaire

Révolution d'une planète

La révolution d'une planète est le mouvement de la planète sur son orbite autour du Soleil. La durée de la révolution dépend de la distance qui la sépare du Soleil.

Mercure : 88 jours
Vénus : 225 jours
Mars : 22 mois
Cérès : 4,5 ans
Jupiter : 12 ans
Saturne : 29 ans

Uranus : 84 ans
Neptune : 164 ans
Pluton : 249 ans
Hauméa : 285 ans
Makémaké : 308 ans
Éris : 557 ans

1revolution.jpg

Zodiaque tropical

Le zodiaque tropical est un cercle imaginaire autour de la Terre, qui permet de suivre et calculer la position des planètes et autres objets célestes. "Tropical" fait référence à une année tropique, c'est-à-dire, vu de la Terre, le temps que met le Soleil pour revenir à la même position d'une année à l'autre.

Parce qu'il est relié à la position du Soleil, le zodiaque tropical n'est pas soumis à la précession des équinoxes. Par exemple, l'équinoxe de mars est toujours le moment où le plus fort du rayonnement solaire est au niveau de l'équateur et que le pôle nord de la Terre commence à graduellement être orienté vers le Soleil... et ça, peu importe les étoiles qu'on peut voir dans le ciel.

L'astrologie occidentale est basée sur le lien entre la Terre et le Soleil. Le zodiaque tropical est construit en fonction de ce lien.